lundi 3 octobre 2016

La Genèse de John LOCKE



Maître à qui appartient une feuille blanche  laissée par terre ?  A Dieu ou à  celui la trouve ? interroge soudainement un élève au cours  de Religion.

A celui qui la trouve John.  

Pas à Dieu?

Non. Dieu n’a rien à y faire dans cette histoire John.

La page blanche appartient à tous alors ?

Non à personne ! Jusqu’à son invention John.

Si quelqu’un y a écrit quelque chose et a signé sur cette page blanche ?

Il faut alors rendre la page blanche écrite à son propriétaire, celui qui l’a remplie John.

Et même si c’est une lettre d’insulte.

Même dans ce cas là. Mais la Charité serait de ne pas écrire une lettre d’insulte. Nous écrivons pour diffuser la Lumière, pas pour l’éteindre John.

Si  j’écris sur la page blanche le contenu donc m’appartient ?

Oui John.

Mais si je crée une poésie sur la page blanche et  je la diffuse elle appartient à qui ?

La page écrite t’appartient, son contenu diffusé appartient à tous John.

Si Tom mon voisin veut me prendre la page blanche écrite par mes soins il a tort ?

Oui John.

Je peux le frapper ?

Oui dans la nature, non dans une classe.  Tu as cependant  le droit de te conserver John.

Je pose trop de questions ?

Non John ! Reprenons La Genèse, où l’on en était resté la dernière fois. Vous deviez comme devoir commenter cette phrase.

« Gn 1,31. Et Dieu vit toutes les choses qu'Il avait faites; et elles étaient tout à fait bonnes. »

John  justement commente moi ce passage.  Et rends moi ta copie.

Justement je l’ai perdue.

Ce n’est pas grave, tu as répondu par tes questions à ce passage. 10/10. Mais sois moins négligent la prochaine fois John!

1 commentaire:

  1. Le citronnier, il est à tous

    http://yves-denisdelaporte.blogspot.com/2016/10/la-genese-de-john-locke.html?spref=tw …

    si, si

    https://www.youtube.com/watch?v=XAFS43NKFag … @adriendlpbr @franck_abr @pier2kan @alice22000

    RépondreSupprimer