mardi 27 janvier 2015

Ménélik



  Ménélik ou   Reine de Saba

Mon cœur vacille…

Reine de Saba ou Ménélik

Mon cœur vrille...


Un peu plus d’orange- Reine de Saba

Un peu plus de chocolat noir- Ménélik


Vétille


Vaudeville sucré

Tripaille de rimes vanilles… je peine !


Et si je vous dégustais tous deux

A la suite

Reine de Saba d’abord ou ménélik ?

Ménélik d’abord ou reine de Saba ?

J'en tremble de gourmandise!

Mon âme  vacille…

Je clume!




Am, stram, gram,
Pic et pic et colégram,
Bour et bour et ratatam,
Am, stram, gram pic dam.
 
 
Ménélik!

vendredi 23 janvier 2015

Le clavier me joue une jolie musique ...

Je suis le premier candidat à briguer un fauteuil de l'Académie française en tant que PoètBlogueur ou BlogPoète (fauteuil REMY)!

Et je le revendique du reste uniquement à ce titre!

Mon site MySpace est l'endroit idéal pour éditer mes poèmes car en confluence de la création et de la musique! En outre les myspacers sont des gens charmants et je n' y ai jamais rencontré de méchants et cruels trolls!

Le format du blog est idéal pour ma poésie contemporaine et pour l'instant je ne caresse pas le projet d' être édité par une quelconque maison d'édition!

Pas besoin!

Le clavier me joue une jolie musique et je l'avoue je n'écris que rarement sur du papier! En fait jamais!

J'ai commencé mes œuvres poétiques par des SMS puis par des blogs puis par des twitters! Je laisse aussi souvent mes poésies comme commentaires sur youtube!

mardi 20 janvier 2015

Blanc cassé...



Blanc

Cassé


Été 




Blanc

Cassé




 Aout



Blanc

Cassé



Bus



Blanc

Cassé


Vallangoujard


Blanc

Cassé


Soleil


Blanc

Cassé



Mini-berlingot


Blanc

Cassé



Nestlé



miam ..ouf !

vendredi 16 janvier 2015

Apollon Là je m'estourne!



Apollon


Estorne-moi

Renverse-moi

De rimes

Eblouis-moi

De quatrains

Estourne-moi

De vers

Mais pas trop

Un peu de répit

Un poème quelquefois

Pas tous les jours

Estourne-moi

Je suis paresseux

Un peu trop Sid

Il est vrai

Cesse de m’estorner

Sans cesse

Je ne suis pas le Cid

Je vais m’en aller

 Apollon

Las j' estourne

Apollon

Là je m'estourne !






jeudi 15 janvier 2015

Ripou Apollon !



La nuit


Gavé de tripoux


Je m’endors

Et

Je m’envole

Et

Je rêve

Chouchou d’Apollon…


Et

Souvent

Je reviens

Hibou
Mi-triste
Hibou
Mi-gai

Hiboux de nuit

A Levallois-Perret !


Et je pleure

Le 27, Rue Cavé

N’existe plus

Que des souvenirs

Joujoux cassés

Le 27, Rue Cavé est mort!



Et je pleure


Les années sont passées si vite

Trop vite

 Sinistres poux…


Et je regarde

Du haut du balcon

En face

Philippe n’est plus marionnettiste !

Las !


Et le sol

En bas

 Est toujours

Jonché

De cailloux  gris

Mon genou en est toujours ensanglanté 

Las !

 Et je ris !

Et je vois à la place de cet immeuble gris

Pousser et s’élever

Des bijoux d’amandiers

Aux fleurs aussi candides que des choux à la crème

Et des orangers

Et des cédratiers

Et des citronniers

Comme à Menton

Un joli parc à Levallois

A la place du 27, Rue Cavé

Et je m’extasie

Un joli Manderley

Dont j’en suis l’heureuse  Daphné Du Maurier

Et je me réveille toujours alors là…

Ripou Apollon !

mercredi 7 janvier 2015

Mon Charlie!


Prends tes crayons
Et dessine

bleu

Charlie

Un monde meilleur


vert


Ou un monde pire
Ou un monde bien banal


Peu importe..

Prends tes crayons
Et dessine

Charlie

rose


Nous
Eux
Vous
Toi

Sois cruel en étant gentil


Toi
Vous
Eux nous

Sois gentil en étant cruel…

Charlie



Comme Dieu a dessiné  le monde

De toutes les couleurs
Coquin
Ou en noir et blanc
Franquin

Prends tes crayons
Et dessine

Charlie

mauve 

Prends tes crayons
Et dessine

violet

Malgré tout
Malgré eux

  Charlie

Si tu es écossais
Ou français
Ou anglais…

Prends tes crayons
Et dessine

Charlie


Me demande ce matin Apollon

un poème

dessine triste

mais pas trop non plus

dans l'humour de Charlie

Et je lui obéis bien volontiers

Tout en écoutant G-DRAGON

Get  your crayon..

quand même, toujours, malgré tout

mon Charlie!


 

Le Joueur de flute d’Hamelin 2015



Malheur à nous
Ce matin
Se chagrinent
Les habitants d’Hamelin

Malheur sur nous
Ce matin
Se lamentent
Les habitants d’Hamelin

Le Joueur de flute s’est noyé
Ce matin
Dans la rivière
Le Poète est parti
Ce matin
Dans un accès de rage
Il est mort
Ce matin…

Sur la berge 
déserte
Reposent 
orphelins
Sa flute
Et quelques plumes
Et son bonnet rouge…

La dette n’est pas éteinte
S’étranglent
Les habitants d’Hamelin
Nous sommes damnés à vie
Pleurent
Ce matin
Les habitants d’Hamelin

Car malheur
A celui qui ne règle pas
Scrupuleusement
Au Poète
Sa dette

Car
Son fantôme va errer
Demain
Éternellement
Dans les rues désertes
A l’aube
Dans la ville d’Hamelin

Car nous sommes maudits
Demain
Ce matin

Car nos enfants nous maudiront
Demain
Maudite avarice…

Apollon nous punira
De ses flèches empoisonnées

Demain la peste en la bonne ville d’Hamelin !

Ne vous lamentez pas
Parents

Rient les enfants

Il reviendra demain et demain et demain
Chasser les rats
En ville
C’est bien
Il jouait bien 
Il était gentil !

Ne pleurez donc pas et expiez et sacrifiez nous  donc
Parents
Pour apaiser sa vengeance

Pleurent  les enfants

En un conte
Simulez notre mort
Pour apaiser son fantôme
Envoyez nous dans une caverne ou dans la rivière
Nous noyer ou nous  disparaitre
Dans un conte
Triste!

A jamais l’on parlera de lui
Demain
De vous
De nous
Et de la ville d’Hamelin

pour apaiser sa colère


A jamais l’on parlera de lui
Du Joueur de flute d’Hamelin !

Et Apollon sera satisfait
Enfin !

lundi 5 janvier 2015

Epiphanie


Épiphanie

sages

tirent

trois

Rois 

Mages

les  Rois!


  
Épiphanie

mages

pleurent

trois

Rois 

sages

la fève!



Et l'Enfant Dieu

leur sourit

l'Enfant Roi

 les console

en vain!





jeu interdit !



Poète

Tourne
Tourne

Autour de toi


Écœure-toi  de rouges pavots et de glycines mauves…

Tourne
Tourne

Jusqu’à que  ciel devienne terre…



Évanouis-toi !

Poète

Tourne
Tourne

Autour de toi


Écœure-toi  d’argentées couronnes et de cités d’or….

Tourne
Tourne

Jusqu’à que terre devienne ciel…

Évanouis-toi !

Poète

Tourne
Tourne

Autour de toi


Écœure-toi de  pleurs simples et de simples ris…

Tourne
Tourne

Autour de toi

Écœure-toi  de soleil, d’azur, de vert, de vers…


Poète

Tourne
Tourne

Autour de toi

Écœure-toi   de toi…

Tourne
Tourne

Évanouis-toi !

Et savoure

Ton monopole

Poète

 Ton jeu interdit !



Poète

Tourne
Tourne

Autour de toi!