lundi 15 décembre 2014

Saint Louis!



Les galères

Sont au loin..

Les nefs

Sont parties…

Et plus personne sur la plage


Hormis les morts…


Et plus personne sur la plage

Hormis les désespérés

Qui tombent

Un à un

Fauchés par Dame Mort !



Et plus personne sur la plage

Que ce roi blond abandonné des siens

Qui erre et pleure et se lamente

Dans ce carnage

Et couvre son front vainement

De  ce soleil

Inconnu

De cet azur!



Et des années et des années passent

Il s’habitue à sa nouvelle  solitude

Et il installe son  pauvre  ermitage de sable

Au milieu d’un peuple qui l’a facilement adopté

Et ils participent à sa foi et il participe à leurs fêtes

Et il devient vite un homme saint

Aimé de tous

Un guérisseur

Aimé de Dieu…

Et le soir il danse et danse et danse

Malgré son âge vénérable

pour ne pas pleurer

pour oublier un peu sa peine..


difficilement

Les nouvelles  viennent à lui

Sinistres

Et il pleure ses enfants et ses petits-enfants

Qui pratiquent si peu les lys

Pauvres Templiers ! Pauvre France ! Pauvre Philippe !


Et ses épaules s’affaissent et son pas devient difficile…



Pourtant dans ses yeux brille toujours la flamme de Dieu

Et il parle aux rouges-gorges et aux Djinns

Et il est saint ici il est saint là bas

Et

au milieu de son nouveau peuple

ce matin  il est  pleuré ce matin

Le roi

Et tous le savent

Il est saint en Tunisie  il est saint  en France

Le roi d'outre-mer 

 Il est saint en Terre d'Islam,  il est saint  en Chrétienté

 Pleurons le  tous ce matin

Il est mort 

Humble et grand

Saint Louis!

1 commentaire:

  1. Je composais Saint Louis tout en fredonnant California Dreamin':

    http://youtu.be/dN3GbF9Bx6E

    via @YouTube

    @adriendlpbr @aubreefranck

    RépondreSupprimer