mercredi 10 décembre 2014

Saint Joseph


Dans cet atelier de Florence
L’ on  s’y anime,  l’on y  court  l’on s’y amuse..

Mais gare au Maitre ce matin

 Les apprentis

Ronchon et grognon

Depuis des semaines, des mois, des années

Attelé à une commande pourtant facile!

Représenter une Nativité!

Le B.A.B.A. du métier!

Représenter les bergers heureux?
Pas de problème!
Représenter le cortège des  Rois Mages savants?
Pas de problème !
Représenter la Mère de Dieu ?
Pas de problème!
Représenter anges et angelots peu sages
Comme ses apprentis ?
Pas de problème !
Représenter le baudet et le bœuf peureux
Devant cette soudaine animation ?
Pas de problème !

Mais comment représenter Joseph ?

Et cela dure des semaines, des mois, des années
Et la commande n’est pas assurée
Et les  commanditaires s’impatientent
Et Florence rit
De sa mésaventure !
Mais pas les apprentis
Malheureux
De voir leur Maitre peiner…

En cette veille de NOËL
Le Maitre a décidé de passer l’éponge
Tant pis se dit-il
Tandis que la neige recouvre de son ombre blanche
La campagne toscane
Maudit Apollon 
Il va arrêter, arrêter…définitivement !

Viens Maitre
Lui dit un nouvel apprenti
Viens avec moi
Lui dit un apprenti qui lui semble vaguement familier


Viens
Lui dit l’apprenti en lui prenant la main autoritairement…

Et l’enfant l’amène près du porche d’une église...
Y est né un chaton
Au creux des pierres froides
Et la mère lèche la petite créature ensanglantée  
Et des poules picorent et cherchent dans la neige
Et un chien regarde de loin  la scène !

Vois
Lui dit l’enfant !

Ah le Maitre ne comprend pas
Au premier abord
Mais regarde et fixe attentivement la scène
Et s’attarde sur le regard du chien…

Et le Maitre a alors compris !

Quand il s’en est retourné
Le Maitre n’a jamais retrouvé l’apprenti
Pour le remercier
Envolé l’enfant
Ou est-ce le fruit de son imagination ?

Et toute la nuit le Maitre peint
Et peint et peint la Nativité…
Et  au petit matin son œuvre est magnifique
Et Florence passe et passe et passe
Et l’on admire son tableau

Voyez !


Dans ce tableau

Humblement

 Il s’y est représenté  en Saint Joseph

Et comme lui 

il regarde l’Enfant Dieu
Avec confiance, bienveillance et tendresse
Malgré ses inquiétudes pour l’avenir de cet enfant
Il savoure ce moment de joie
Le Messie est né et il en est content
Il est venu dans sa famille…

Dans son atelier !

Joyeux NOEL !

1 commentaire:


  1. Je composais Saint Joseph en fredonnant Rihanna - Umbrella - Lyrics: http://youtu.be/SGp4vBVajnY @YouTube @adriendlpbr @apontifex @aubreefranck

    RépondreSupprimer