lundi 31 mars 2014

Comaneci Poète écureuil!

Cours

poète roux

cours

écureuil

cours

à travers les branches!


Bondis

poète roux

 bondis

écureuil

bondis

à travers les branches!


Mais ne tombe jamais

gentil écureuil

au sol

poète

t'attend


 gentil écureuil


le cruel loup

pour te croquer


mais ne tombe jamais


 gentil écureuil


au sol

t'attend

poète

 le rusé renard


gentil écureuil

pour te croquer



mais ne tombe jamais

 gentil écureuil

je n'ai pas envie de te pleurer

gentil écureuil

au sol

éclaté

au sol

brisé

au sol

pantelant


 gentil écureuil

même pour te croquer

méchant Villon à la fronde d'Apollon


dans l'un de mes poèmes!


Alors

va

cours

bondis

encore

gentil écureuil

ensoleillé

 je ferme les yeux pour ne pas te voir tomber


alors


va

cours

bondis

encore

gentil écureuil

plus seulet

j'ouvre les yeux

pour te voir défier

- roues!-

 le soleil

sans pleurer



alors

va

cours

bondis

encore

pour mon lecteur


dans les arbres

longtemps


pour moi

encore


Comaneci




Poète écureuil!




mercredi 26 mars 2014

bien benèze!

Café

 latte

opéra

me délectant....

bien

benèze!


Beignets

 vénitiens

 baignant dans le sucre...

bien

benèze!




Figaro

froissé

 sur la table de lecture...

bien

benèze!



Horloge

Saturne alcoolique

égrenant

les secondes

lentement...


bien


benèze!



 
Dans

le

Fauteuil Voltaire

comme un chat

je m'étire
 

heureux


Werther

...


 bien

benèze!




lundi 24 mars 2014

..larmes...



 

Violettes, lys, bleuets,  pensées, mauves et même coquelicots...


larmes...




désolés

soldats



par la faux



de 1914!



 Eugène, Arsène, Marcel, André, Aristide, et même Apollon...


larmes..



désolées

fleurs



par la faux



de 1914!




vendredi 21 mars 2014

...à la cognaçaise!


Midi

 blanc pastis!

Printemps!

Volets

mi-ouverts!

Roses trémières

rose tyrien tyrannique!

Vélo

pataud

au pneu dégonflé!

Volets mi-ouverts!

Je compose!

Tranquille!

Apollon vient

escargot

à la cognaçaise!

jeudi 20 mars 2014

Apollon ingrat, toujours ingrat Apollon!

Apollon

dit la dévote
ce matin
dit sa fidèle
ce matin
dit sa poétesse
ce matin


je te sers
chaque matin
je te nourris

de fumées de viande brochée
de miel doré
d'amandes  grillées
de lait caramélisé

sans rechigner
sans grogner

exauce-moi

un voeu

mon voeu le plus cher


jure par le Styx

récompense moi!


---

Ah

ma dévote
ce matin
ma fidèle
ce matin
ma poétesse
ce matin


toi qui me  sers
chaque matin
toi qui me  nourris

de fumées de viande brochée
de miel doré
d'amandes  grillées
de lait caramélisé

sans rechigner
sans grogner

je t'exauce

un vœu

je jure par le Styx

 ton vœu

je te l'exauce

sinon je suis damné

ton vœu le plus cher


je t'exauce

et

enfin

je te récompense!

--------------------------


Mon fils

qui

m'accompagne

chaque matin

dans mes dévotions

rends le l'homme le plus heureux du monde!

Fais de lui le plus grand Poète!


------------


Ah femme

tu es bien imprudente

l'homme le plus heureux

tu vas le pleurer

ce soir

ton fils mort

le plus grand Poète

d'Hadès

le dieu infernal!

--------

Apollon ingrat!

Apollon toujours ingrat!

Apollon ingrat, toujours ingrat Apollon!







---------


lundi 17 mars 2014

Corbeau le Printemps est là!

Chapelle Saint Gilles

Soleil

en
exaltation
 
19 étoiles
en
chute

et

à côté


à l'arbre perché

un corbeau

bleu noir comme ta chevelure

Apollon


qui

me croasse
 
l'hiver part
 l'hiver part
 l'hiver part
 ...

qui croasse, croasse, croasse

l'air mutin

mon roi ébène aux yeux d'or


l'hiver part
 l'hiver part
 l'hiver part


et je lui croasse

à mon tour


l'hiver part
 l'hiver part
 l'hiver part

copain d'infortune

un brin d'herbe

au bec

Ami Oiseau Poète d'Apollon


fais ton nid



chez moi

ami de fortune

Ami Oiseau Poète d'Apollon


Corbeau


l'hiver part
 l'hiver part
 l'hiver part

Corbeau


le Printemps est là!

samedi 15 mars 2014

Sans fin, avec faim!!

Ma Poésie

a

un début,


un milieu,


une fin!


Cannibale
Lecteur
Hannibal,

il

ne dépend

que


de toi


de

me

goûter

sans fin!



Ma Poésie

a

une entrée,


un plat de résistance,


un dessert!

 Hannibal
Lecteur
Cannibale,

il

ne dépend

que


de toi


de

me

déguster

avec faim!


Sans fin, avec faim

savoure-moi

Lecteur

Hannibal, cannibale
Lecteur
cannibale, Hannibal

Lecteur



Sans fin, avec faim!! 







vendredi 14 mars 2014

"Viens vite mon Poète mes neiges sont belles, elles sont éternelles,...."

Viens vite

mon Poète

mes neiges sont belles, elles sont éternelles,

l'on y compose, l'on y rêve, l'on y dort

à jamais!


Viens vite

mon Poète

mes neiges sont belles, elles sont éternelles,

l'on y pleure, l'on y rit, l'on s' y maudit, l'on s' y loue

à jamais!



Viens vite

mon Poète

mes neiges sont belles, elles sont éternelles,

l'on y dépose ses affaires, l'on y pose sa lyre, l'on y accorde son fluteau

à jamais!



Viens vite

mon Poète

mes neiges sont belles, elles sont éternelles,

l'on s'y plagie, l'on s'y prête les couronnes de laurier, l'on y crée

à jamais!


Viens vite

mon Poète

mes neiges sont belles, elles sont éternelles,

l'on y triomphe de la mort, en vers libres ou alexandrins

à jamais!



Viens vite

mon Poète

mes neiges sont belles, elles sont éternelles...




et je pleure ce matin

que tes neiges sont ensanglantées

souvent

Apollon

-pauvre Chris Daoust!-


et je me cramponne


que tes neiges sont belles

Apollon


-avec Homère ou Lamartine!-


et je maudis mon sort

-damné Faust!-


et pourtant

je marche, je marche, je marche

et je me rassure

qu'elles sont lointaines pour l'instant, qu'elles seront proches un jour!


 et pourtant

je fredonne encore et encore et encore

ta chanson de ce matin

mon doux Apollon

et je t'en remercie encore

mon cruel Apollon



et je compose

pour toi, pour eux, pour elle, pour lui, pour elles

ce poème rose tyrien liseron

qui étouffe et exalte mon âme!


"Viens vite

mon Poète

mes neiges sont belles, elles sont éternelles,...."










jeudi 13 mars 2014

...les orangers à Colomars!

Imagine Lecteur...

que des jolis orangers en fleurs

pour  les amoureux


à Colomars!


 Imagine Lectrice..


que des oranges sanguines

croquées


le temps d'un baiser


à Colomars!


Imagine Lectrice..

que des oranges confites

amours

Florian


conservées pour l'hiver


à Colomars!


Imagine Lecteur ...

non tais-toi

non

viens

et

prends ta bêche
Lecteur
aide-moi
Lectrice

  et

plantons en

tout de suite
 Lecteur
plantons les
 Lectrice
comme à Menton
les citronniers
plantons y

les orangers

à Colomars!

...déconfituré!

Levallois-Perret

1980


 Bibliothèque Municipale...


Quatre Z'Amis

livres

 confiturés de fraise

dans

mon


caddie!


Maudit


Apollon

 ce matin



maudit caddy

ce matin


déconfi

pauvre Poète

toujours


déconfituré!

mardi 11 mars 2014

Place du Carret

Place du Carret


Nice




confetti


Lys, lilas et bleuet




et la fumée d'une cheminée


lait


dans le café azur!

toujours le manège tourne!

Viens

enfant rieur

le manège tourne

et

enfant boudeur

mets-toi à l'aise

dans le trop grand char vermillon


le manège tourne

et

enfant espiègle

essaie d'attraper le sapajou

multicolore


 le manège tourne

et

enfant intrépide

ne tombe pas

en essayant de le tourner

 le manège tourne


et

enfant déçu


ne pleure pas

si tu ne l'attrapes pas

cette fois-ci

le maudit singe


et

enfant

tranquille


prends ton  tour,

passent

deux tours,

 trois tours,

 la vie


la mort


dors


toujours

 le manège tourne!

....espoir!

Menton


 imperturbable



au soleil!



Mouette


imperturbable


au soleil!


Chat


imperturbable



au soleil!


Moi



 imperturbable



au soleil!

Du moins j'essaie!


Ne pas pleurer! Ne pas rire!


Silence!


Que la beauté du cimetière de Menton

écrasante

pour moi!


 Que la tristesse!



Silence....




 Au


loin


une barque


perturbée

par le vent d'est

ramène

sa voile..


Mais

au loin


orages


tourbillons

tempêtes


se déchaineront

ce soir...


Mais

malgré tout

 ce soir


brillera

 l'étoile du berger

faiblement

 à travers les nuages gris

pour tous

malgré la tempête

papillon de nuit

....espoir!