lundi 2 décembre 2013

hippocampe Poète!

Août
 mutin

me farandole
ce matin:

Poète

suis ton chemin de craie

écoute  toi

 sauve-toi
dans la mer
enfin
nage nous libre
enfin
évade nous
enfin
 porte nous

enfin

césaire-toi donc

à la fin

cavale

 hippocampe Poète!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire