lundi 30 décembre 2013

31 Décembre dans mon bain je sifflote la Saint-Sylvestre

31 Décembre
dans mon bain
je sifflote
la
Saint-Sylvestre

adieu
crasse
adieu
chagrins
adieu
mon MySpace

adieu, adieu...

31 Décembre
dans mon bain
je sifflote
la
Saint-Sylvestre

l'eau s'en va
je pleure

plus jamais
2013
comme
1983
.....


31 Décembre
dans mon bain
je sifflote
la
Saint-Sylvestre


2014
arrive
La Nouvelle Année
arrive

je ris
envolé
dans ma nouvelle cage
Titi


Poète!

31 Décembre
dans mon bain
je sifflote
la
Saint-Sylvestre...

Ami Maxime pleure! ... Je pleure donc ami aussi!




Ami Maxime pleure!


 ...


 Je pleure  donc ami aussi!

mardi 24 décembre 2013

mes animaux en plastique de NOEL!

Koala

Tigre

Panda

Panthère
 
Girafe

Eléphant

Zèbre

Lion

Lama

Crocodile
....

tous de gémir et de pleurer

ce matin du 24 Décembre!

-----------------

Ah Poète

se plaignent-ils

nous n'y serons pas!

Seuls l'âne et le boeuf y ont droit

à Minuit!

------------------------

- A quoi donc

mes animaux de l'Arche de NOE?

-------------------------
Pardi

A la Crèche!


 ------------------------

Et j'ai

 gentiment

 exaucé leurs voeux!

Et

patiemment

je les ai tous sortis de ma boite d'enfant

un

par

un

poussiéreux

 et

tendrement

je les ai placés  devant l'Enfant Jésus

un

à

un


enfin satisfaits


et

paternellement


je les regarde


 un

à

un


enfin réconciliés

et

longtemps


je les contemple

un

à

un

retrouvés

à la lumière des guirlandes électriques

entre les Rois Mages et les Bergers

mes animaux en plastique de NOEL

Joyeux NOEL!

lundi 23 décembre 2013

Tic Tac mandarine

Tic tac!

Ligne 3
Pont de Levallois Bécon
je tique


Tic tac!


Crissements des pneus
Porte de Champerret
je tacle

Tic tac!

Cigales
Louise Michel
je bâcle 

Tic tac!

Emballements de cœur
Europe
je sable

Tic tac!

Bientôt
les
Grands Magasins....
Havre - Caumartin
je vaque

Tic tac!

Je pleure
défaite
Wagram
Tic tac!

le passage
le Printemps
l'odeur du  Métro paternel!

Tic tac!

Je ris
Saint-Lazare
Tic tac!

le futur
le retour à  la maison
la chaleur des stations maternelle!

Tic tac!

Maudite horloge enrayée
Anatole France
maudit crocodile

Tic tac!

Tic tac!

Tic tac!

Tic tac!


Je débâcle
mes souvenirs
...

maudit mois de mars

maudit Métro

maudit temps

maudite amertume

maudit Pont de Levallois-Bécon

maudit 

croqué 
Tic-Tac 
mandarine


Poète!

Rois, Poètes Indignez-vous, rêvez!


 
Ah

tous les jours
je m'endors
et je dors
et je rêve

-que je rêve, que je rêve!

Ah

tous les jours
je m'endors
et je rêve
et je dors

-que je dors, que je dors!

Et

que

le monde
la nuit
au clair de lune
est
bien pâle

quand je tente de repeindre
des couleurs du rêve
du jour

mes poésies!

Et que ce monde
au petit jour
est bien joli

quand je tente de colorier
des couleurs du rêve
du jour

mes poésies!

Et
 je ris et je ris et je ris
à  l'aube
pour mieux vous guider
et je pleure et je pleure et je pleure
à  l'aube
pour ne pas vous perdre!


Et

suivez
suivez
suivez-moi
dans mon monde
personne ne me distraira
dans votre monde

de mon chemin!

Et

suivez
suivez
suivez-moi

dans mes rêves
personne ne me distraira
dans  votre  chemin

de mon monde!

Et

suivez
suivez
suivez ma musique

bien près
je vous entraîne 
bien loin!

Et

suivez
suivez
suivez ma musique

ne me rejetez pas de votre ville
je vous endors
n'ayez pas peur de mes airs!

Et

souvenez 
souvenez
souvenez-vous 

que dans mes rêves
vous êtes  
 mes rêves
alors...


Rois, Poètes

Indignez-vous, rêvez!

gentil Charon!

Ah

frère de Prométhée

gentil Charon

pauvre nautonier
 des marais de la Mort
pauvre compagnon
des damnés

toujours l'on a peur de toi
toujours l'on te craint

sans te connaître!

Les Poètes
te décrivent

sinistre
sombre
mélancolique
triste

obscur rameur

et

 ils ont bien raison

et

ils ont bien tort aussi

mon incompris Charon!

Ah

ils ne le disent pas

que tu es beau
Charon

et comment

tu te mets
trop
au diapason
de celui que tu accompagnes

femme, enfant, vieillard...

 tu es si beau
Charon

quand tu leur chantes la dernière chanson

la chanson qui les accompagne
chez le roi Hadès

et

joli Charon

tu prends ton temps
avec eux
à travers les colchiques
tu ne te hâtes pas
à travers les lys et les nénuphars
ta barque tue le temps

et

gentil Charon

tu balances tes rames
si doucement
à travers l'eau
qui
rissole

que tu sembles te figer

éternellement
fugacement!


Ah
miséricordieux Charon

tu aimes ceux que tu accompagnes
et tu es condamné par Zeus à ce travail
et tu t'enfermes dans la tristesse
passeur des âmes
et tu maudis ton destin

tu aimes trop ceux que tu accompagnes!

et que tu abandonnes
de l'autre côté de la rive

et au retour
mélancolique Charon
tu pleures
silencieusement
riche de  pièces de monnaie
que tu envoies
à chaque larme
par dessus l'épaule
dans l'eau trouble

en ramenant la barque

encore plus lentement

personne ne doit te voir pleurer
sinon c'est le Tantale

Zeus ainsi t'a maudit

et depuis l'Humanité te hait
puni Charon
et personne à part toi n'entend ta plainte


sauf
 Zeus

et Apollon

qui me fait entendre tes sanglots

le temps d'un poème
pour toi
frère de Prométhée

frère des humains
gentil Charon!



mon Tamagotchi Poète!

Ma poésie est un gentillet ruisseau

qui  doucement

à la mer

va

tranquille

mais

il ne dépend que de toi

Lecteur

d'en faire

grandiose

un Gange

tumultueux

ou

un Mississippi

orageux

ou

une Amazonie

...


Ma poésie est un gentillet ruisseau

qui  doucement

à la mer

va

preux

mais

il ne dépend que de toi


Lecteur

d'en faire

peureux

une Charente

ou

couard


une  Seine

ou

poltron

une

Seudre

ou

froussard

 une  Seugne

ou

le Paillon

...


Ma poésie est un gentillet ruisseau

qui  doucement

à la mer

va

humble

mais

il ne dépend que de toi


Lecteur

de le nourrir

orgueilleux 

de tes larmes

Lecteur

mais

il ne dépend que de toi


Lecteur

de le nourrir

fier

de tes rires

mais

il ne dépend que de toi

roi


Lecteur

de le nourrir

de tes rêves....



Ma poésie est un gentillet ruisseau

qui  doucement

à la mer

va

va

va


mais

il ne dépend que de toi

Lecteur

d'y nager

de t'y endiguer

de t'y creuser

de t'y  vivre

de t'y mourir

de t'y noyer

de t'y vivre

mon ruisseau poétique

 mon  Tamagotchi Poète!

la Satire!

Ça y est

elle est là

elle l'attend

et elle poudroie sa perruque
d'une épaisse neige blanche
Watteau

et il trempe sa plume
dans l'encre rouge
pas trop tôt!

et

il se prépare à écrire
rien que pour elle
elle l'aime
il le sait

et

elle lui raconte les pires péripéties de la Cour
qu'il écrit avec humour

d'une encre rose

et

elle lui décrit les ridicules de la Cour
qu'il décrit avec amour

d'une encre mauve


et elle prend bien soin de lui
de son petit duc
durant des décennies
de son petit-maître

et elle prend si bien soin de lui

qu' il ne se voit pas vieillir

et jamais
elle ne manque de le voir
fielleuse
chaque nuit
depuis qu'il a 19 ans
fielleuse
chaque jour
jusqu'à sa mort

et il n'y a que la Mort pour les séparer
et encore
chez Hadès
la Muse peut encore l'inspirer

et Poète
je la redoute

cette terrible Muse
ce poison
cette terrible Muse
reine des Neiges
cette terrible Muse

qui le rend célèbre
à travers les siècles
ce Duc de Saint Simon

cette terrible Muse
qui le fait écrire aussi vert

la Satire!

En escapade...

En escapade
de ses cours
en escapade
de
Bastia 
la Génoise

à l'ombre d'un châtaignier

le jeune
collégien
élancé
le chevelu
brun corbeau
sur un rocher
assis

loin
des versions latines
l'écolier
las
d'Homère
le jeune homme
fatigué de Rousseau

malgré le brouillard orange sirupeux
de l'aube
voit
en face
voit
à travers la Méditerranée aux mille yeux pers
voit
à travers les années
voit
là bas
sur l' Île d'Elbe
voisine

un vieillard chauve
roi de l'Acadie verdoyante
un vieillard bedonnant
là bas au loin

qui pleure  et pleure et pleure son royaume perdu

pauvre Saturne

rit-il!

.....

L' empereur
détrôné
celui qui faisait trembler
mil rois
le père privé de son fils
le César d'une si petite île

sur un rocher
loin de sa petite cour ridicule

là bas au loin
malgré le brouillard orange sirupeux
de l'aube
voit
en face
voit
à travers la Méditerranée aux mille yeux pers
voit
à travers les années
voit
là bas
en Corse
si proche

un jeune
collégien
élancé
le chevelu
brun corbeau
sur un rocher
assis

loin
des versions latines
l'écolier
las
d'Homère
un  jeune homme
fatigué de Rousseau

en escapade
de ses cours
en escapade
de
Bastia 
la Génoise

qui rit et rit et rit

et

le vieillard chauve
roi de l'Acadie
le vieillard bedonnant
là bas au loin

  cela le fait pleurer

son royaume perdu

Napoléon

son Île où il ne reposera jamais
à l'ombre d'un châtaignier

Napoléon

son
Bonaparte!

jeudi 19 décembre 2013

Et SURTOUT ne pas oublier les amandes!

Ile flottante?

Délos, Apollon...



Iles flottantes?


Vanille candide, cristal blanc en neige, caramel roux...miam!


Mes champs Élysées!

Et SURTOUT ne pas oublier les amandes!

lundi 16 décembre 2013

Chats de gouttière!

Mes Poésies?

Chats de gouttière!

Ni persans ni Ile de Man

 griffent
 certes
mordent
certes

mais
 gentils
me
ronronnent
à moi
les cruels



 Quai Conti!

dimanche 15 décembre 2013

Sur le petit pont de bois...

Sur le petit pont de bois

 je ris

ma vie


 passe


le fleuve!


 Sur le petit pont de bois

je pleure

 le fleuve


 passe


ma vie!

mercredi 11 décembre 2013

Charlie Charlie!

Dans le lac de Skye

 s'y reflètent

turquoises montagnes

  s'y reflètent 

 émeraudes vallées

 comme dans tes yeux


Prince

songe

 Flora


 comme moi Charlie!



Dans le lac de Skye

s'y reflètent 

émeraudes montagnes

 s'y reflètent

 turquoises vallées

comme dans tes yeux


mon Roi


 le berce

Flora



comme moi Charlie!



 Dans le lac de Skye

 s'y reflètent  toujours...

 et Flora

jeune chante vieille

pour oublier son chagrin

et le soir

 Flora pleure

son amant du Lac de Skye disparu

 mais

à l'aube

Flora croit

-et comme ses descendants

et comme moi!-

 Charlie

 avec le soleil
le Prince
avec l'aube rose
le Roi
sur le Lac de Skye

Charlie

un jour il reviendra!




mardi 10 décembre 2013

Abeilles..

Abeilles

dans la ruche
dormissantes
heureuses

dans le miel!

Dehors lac gelé, neige sucrée...


Abeilles

dehors la ruche
caressantes
heureuses

dans le pollen!

Dans leurs rêves gelée de miel, neige sucrée...

lundi 9 décembre 2013

Mon épitaphe sur ma tombe...

Passant

 gentil

sur
ma
 tombe


presse moi

du citron

acide

et aussi

verse moi
du
lait d'amande

doux

de toi

déjà


j'ai soif!

Ver

Pons

Rue des Jardins

Ver paresse trop tard!


 Pons


Rue des Jardins


 Ver paresse trop tôt! ...






Pauvre hiver!

maudit MySpace!

Nice
j'adore
ton bleu!

Nice
j'adore
tes bleus!

Rochefort
j'adore
ton gris!

Rochefort
j'adore
tes gris!

Mauve...

Plus de mauve
sauf autrefois
sur..

pas de nuance

maudit MySpace!

vendredi 6 décembre 2013

Le temps d'une farandole...ma farandole!

Devant la plage

sur un banc

près de la villa Farandole.....

Ah farandole....

Farandole

 de

coquillages

craquelins

  en


farandole!



Farandole

 d' étoiles de mer

Candy

  en

 farandole!




Farandole

 de

châteaux de sable

éventrés

  en

 farandole!





Farandole

de

pommes rouges

gentilles reines

croquées

  en

 farandole!




Farandole

de

 gaufres miellées

tombées dans la poussière


  en farandole!




Farandole

 des

grains

de

sucre glacé


 sur le bout du  nez

  en farandole!





Farandole

des

algues desséchées


foulées


  en farandole!



Farandole

 de


Guignol

bateleur

sur la Place


en


farandole!



Farandole

 des

phares de Cordouan

dans la brume

 des phares de Cordouan

au soleil

des phares de Cordouan

au coucher de soleil


des phares de Cordouan

  en

 farandole!


Farandole

des villas

que l'on quitte

le 30 aout

avec le bus.... 

Ah farandole...


Farandole

des riens et des tous

farandole

du Passé,

du Présent

 et

du Futur

farandole

des enfants

Scrooge Poètes

farandole

des

fantômes

en

farandole


....farandole!


Ah

qu'il est doux de danser


avec Apollon


le temps d'une farandole

 devant la plage déserte

la farandole


avec la marée qui descend

près d'un banc

en farandole



près de la villa Farandole

ma farandole!
















lundi 2 décembre 2013

hippocampe Poète!

Août
 mutin

me farandole
ce matin:

Poète

suis ton chemin de craie

écoute  toi

 sauve-toi
dans la mer
enfin
nage nous libre
enfin
évade nous
enfin
 porte nous

enfin

césaire-toi donc

à la fin

cavale

 hippocampe Poète!

percolateur

Premier Décembre

sur le feu
boudins noirs

rissolant

sur le feu
boudins blancs

rissolant

sur le feu
Mélancolie

rissolant


sur le feu
rissolant
percolateur
 sur le feu
rissolant

...

ah

percolateur

Apollon

Poète!