lundi 1 juillet 2013

"Minuit! Je me réveille! Johnny gare sa voiture!"

Ah Poète, me dit un lecteur, plutôt que de bêtifier dans tes rimes, pourquoi rimailleur insolent n'écris-tu pas un roman? Tu seras certain au moins de t'établir une rente Léo Taxil littérateur, au moins tu seras invité au Festival de Littérature de Cognac et pourra y briller enfin ton bavard babil, au moins tu pourras prétendre avec plus de sûreté à un fauteuil à l'Académie Française, goupil Homme de Lettres!


 Ah gentil lecteur, j'ai entendu ta complainte, j'aime ta sollicitude mais écoute! Si je poétise, ce n'est pas sans raison! Entends mon histoire!

 Ah, je me souviens de mes premiers essais littéraires à 13 ans, entre un dessin animé larmoyant, un triste Wattoo Wattoo et une énième punition en Maths, un théorème à recopier cent fois, une sombre histoire de triangle rectangle ou une abominable propriété remarquable, ma mémoire se refuse, j'avais brusquement décidé d'écrire une œuvre, un roman et déjà je voyais mon nom briller dans les cieux de la Pléiade et sans aucun plan, à l'aveuglette, j'avais écrit maladroitement cette phrase et je te la livre telle quelle, elle me reste dans mes souvenirs "Minuit! Je me réveille! Johnny gare sa voiture!" Et ensuite, plus rien, je me désespérais, aucune inspiration, Apollon me tirait la langue et je me languissais et je priais le dieu, développe moi! Mais rien du tout,  Phébus avait filé et me laissait à ma punition et je pleurais et je le maudissais!

 O pourtant, gentil Lecteur, j'étais bien ingrat, je n'avais rien compris et avec moi réfléchis à cette simple phrase, tu y verras vite la patine poétique! Je te commente, Minuit, (l'heure qu'affectionne Maurice CAREME, entends avec moi rire les elfes, regarde danser les sorcières de Goya, tremble et cache toi Macbeth arrive!) Je me réveille (l'instant romantique) Johnny (le détective du roman noir, un jeune en cavale et qui a volé un véhicule, un cadre dynamique..?) gare (idée de mouvement dans une phrase labile, retour paisible du travail ou danger en filigrane, que vient-il faire?) sa voiture (imagine la avec moi cette voiture)! Apollon me montrait le chemin et j'avais fi de son aide et je lui en demande pardon aujourd'hui et je ne l'ai comprise qu'hier en méditant sur ta question, gentil Lecteur ,cette phrase qui n'a jamais abouti à un roman, me voue Poète à vie

 "Minuit! Je me réveille! Johnny gare sa voiture!"



"Minuit!


Je me réveille!


Johnny
gare


sa voiture!"


2 commentaires:

  1. @YDENISDELAPORTE

    Voiture est un grand Poète du XVIIième siècle! Garons aussi chez lui Johnny et sa voiture! Farceur cet Apollon!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Voiture …

    RépondreSupprimer
  2. Jeanne Mas - Johnny Johnny
    https://www.youtube.com/watch?v=v_iudxvCPpE

    RépondreSupprimer