lundi 1 juillet 2013

Michel Tournier

Ah

gentil lecteur de mes émois
mon Lundi

adorable liseuse de ma peine
mon Mardi

insupportable déchiffreur de mes rébus
mon Mercredi

patient fan de mes enthousiasmes
mon Jeudi

révolté fidèle de mes passions
mon Vendredi

curieux de mes oeuvres académicien
mon Samedi

glorieux Soleil chômé
mon Dimanche

ne partez pas
au début de ces vers

restez

ne refusez pas ce poème
dédicacé
à votre attention!

Ah

ne rejetez pas ces mille lys
que je vous adresse

mes amis

ne mettez pas les doigts dans les oreilles

mes Yys

lassés

d' entendre
de nouveau

un air
trop triste

Mime pleurs

ou trop joyeux

Castafiore trémolos!


Ecoutez
encore

donc

mon chant
du cygne

et

ne vous alarmez pas de mes airs
langoureux

Poète sirène

et

ne soyez pas sourd
à ma musique
Delphes
à mon violon
elfe

je ne suis pas méchant
Roi des Aulnes!

Ah

je vous aime tant

mes découvreurs
Robinson
mes explorateurs

et

tous les jours
en votre honneur

je pavoise

mon petit royaume
ma petite Ile d'Elbe
mon refuge

pour vous


et je mets le deuil
et je pleure

sans vous!

Ah

que ferais-je encore plus

pour vous entraîner

mes gémeaux
mes météores amis

Saint Christophe

pour vous aider?

et inlassablement

je chante

heureux de vous accueillir
mes copains
à la fin de ce poème
triste de vous voir partir

et je ne suis pas ingrat

je remercie Apollon

et

je prie le dieu

et je vous prie

lecteur, lectrice
mes nices, mes quotidiens visiteurs

continuez à m'inspirer
encore longtemps

je vous suis reconnaissant

Michel Tournier


 Poète!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire